POLEPAPH

Politique Ressources Humaines


La politique de Ressources humaines du Pôle médico-social de Bais-Hambers est au cœur de son projet d’établissement. Elle est déclinée dans le projet managérial mis en œuvre par les équipes de direction et d’encadrement du Pôle.

Fondée sur nos valeurs d’« Humanitude » et de « Professionnalisme », la politique de Ressources humaines du Pôle médico-social repose sur le binôme « soignant-résident ». Car un soignant « bien dans ses baskets » est un soignant qui pourra pleinement s’exprimer dans un accompagnement professionnel et humain auprès des résidents.

Aussi le bien-être au travail est au cœur d’une politique de ressources humaines au service de nos agents et qui se décline dans des actions très concrets depuis plusieurs années. Ces actions s’organisent essentiellement autour de trois axes principaux :


Le contenu du travail de nos agents :

Chaque agent doit pouvoir trouver les moyens d’exprimer ses compétences dans sa mission et son parcours professionnel au sein du Pôle médico-social. Ainsi, chacun a la possibilité de pouvoir participer activement aux réflexions qui touchent à l’accompagnement de nos résidents.

Exemples :

Sur la base du volontariat, nos agents participent à des groupes ressources sur des thématiques/pratiques professionnelles (douleurs, fin de vie,…). Des référents sont nommés et accompagnés par des formations en lien avec la thématique (DU douleurs, soins palliatifs,…).

Depuis 2014, un plan de formation triennal est co-construit chaque année avec nos représentants du personnel (Commission de formation) sur la base des demandes exprimées par les agents lors des entretiens individuels. Plus de 70% de nos agents ont bénéficié d’une formation en 2018.

En 2019, la démarche de gestion prévisionnelle des moyens et des compétences (GPMC) a été lancée pour l’ensemble des employés du Pôle médico-social. Elle nous permet de préciser les besoins en formation et en mobilité de nos employés pour les préparer à accompagner l’évolution de l’offre du Pôle médico-social sur le territoire mayennais. En 2018, plus de 25% de nos agents ont changé de postes et près de 25% des mobilités s’est mise en œuvre entre le secteur personnes âgées et le secteur du handicap.



Les conditions de travail :

L’environnement de travail des agents du Pôle médico-social est aussi au cœur de notre politique de Ressources humaines. Selon l’Agence nationale d’amélioration des conditions de travail (ANACT), le secteur médico-social est le secteur économique où se développent le plus d’accidents de travail et de maladies professionnelles. Le Pôle médico-social est engagé chaque année dans un programme d’investissements

Sur la base des enquêtes de satisfaction du personnel réalisées en 2018 et du Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) co-construit avec les représentants du personnel, le Pôle médico-social a mis en place un plan d’investissement en matériels mobiliers et immobiliers pour améliorer le quotidien de nos agents.



Exemples :

Avec le soutien de l’Agence régionale de santé (ARS), le Pôle médico-social équipera plus de 15% des chambres du Pôle médico-social de rails de transfert d’ici fin 2019. De plus, une activité sport-santé pour l’ensemble du personnel a été mise en place début 2019 avec les éducateurs sport adapté du Pôle médico-social. Plus d’une cinquantaine d’agents participent à des séances de marche nordique, yoga ou pilat.

Depuis 2018, avec le soutien de nos équipes blanchisserie, un service de conciergerie est mis à disposition de nos agents pour le nettoyage de couettes.

Début 2019, en collaboration avec la Communauté de communes des Coëvrons, le Pôle médico-social a proposé la mise en place d’une Maison d’assistantes maternelles (MAM) en horaires étendus pour le personnel du Pôle médico-social et les habitants du territoire. Ce projet est en-cours d’étude.

La capacité d’agir de nos professionnels :



Parce que nos professionnels souhaitent s’inscrire dans la dynamique du projet d’établissement, le Pôle médico-social a l’ambition de développer leur capacité d’agir. Dans le cadre de sa politique de ressources humaines, le Pôle médico-social accompagne ses agents par des formations et les aide à construire des parcours professionnels adaptés. A travers un projet managérial participatif, le Pôle médico-social souhaite également permettre à tous ses agents d’être des acteurs responsables et solidaires au quotidien. Ceci passe par un dialogue objectif et constructif entre les équipes de Direction/encadrement, les représentants du personnel et les agents.



Exemples :

Une politique de communication régulière sur les orientations de l’établissement est mise en œuvre au travers, notamment, de la lettre d’information mensuelle TOPINFO et de réunions trimestrielles entre le directeur et les agents sur les différents sites. Elle complète le dialogue social mené mensuellement et trimestriellement avec les représentants du personnel dans le cadre des réunions de dialogue social, du Comité technique d’établissement (CTE) et du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

En 2019, le Pôle médico-social a lancé la rénovation de la démarche de projets d’accompagnement personnalisé (PAP). La démarche propose de retravailler le contenu et l’interprofessionnalité de la mission du référent-résident. Ce dernier est le « chef de projet » de l’ensemble des professionnels nécessaires à l’accompagnement personnalisé du résident. Inscrit dans le projet managérial de l’établissement, la démarche PAP vise à redonner des moyens d’autonomisation et un cadre d’exercice pluridisciplinaire pour nos soignants. Le « sens à l’action » fait partie intégrante de la démarche rénovée que nous entreprenons sur le PAP. Ce projet a été sélectionné par l’ANACT et l’ARS dans le Cluster Qualité de vie au travail (QVT) Mayenne en 2019.